Quand notre côté Infirmière prend le dessus...

March 25, 2019

 

 

 

 

 

Ce matin direction un quartier légèrement éloigné de l’école, plus précisément chez Fatou ( chef d’une tribu de 12 enfants), une des sœurs aînées de notre hôte Moustapha qui est le président de l’association locale Espoir Enfants Diofior.
Dans sa cour nous attendaient une vingtaine de femmes de tous âges. Mamans, filles et grand-mères.
Toutes prêtes et désireuses à apprendre les gestes qui sauvent, une introduction sur le lavage des mains, responsable encore aujourd’hui, malheureusement, de la majorité de la mortalité infantile Sénégalaise.
Suivi, (tout ça dans la joie et la bonne humeur, youpi tralala) par nos ateliers étouffement, PLS, pansements et brûlures. Nous y avons trouvé des femmes qui se sont prêtées aux jeux, entraidées, avec en plus une experte locale, heureuse de partager son savoir!
Pour conclure cette mâtinée, (riche de rires et partages )distribution de nos trousses de soins confectionnées par nos petites mimines tôt ce matin, aussitôt faites, aussitôt distribuées.
Cet après midi, visite de suivi à domicile de nos petits chouchous mal en point repérés grâce à notre visite de santé vendredi.
Pour commencer, visite de la maison d’Ibrahima au périmètre brachial juste sous la courbe de l’OMS. Nous y retrouvons sa maman ainsi que d’autres femmes et enfants à l’abri de l’ombre d’un grand arbre. Sa maman nous renseigne sur ses habitudes alimentaires, et nous confirme qu’il a un petit appétit, tout comme son frère au même gabarit. Nous lui conseillons selon ses moyens, d’augmenter l’apport calorique avec du lait ainsi que des protéines animales. Intervient alors, une femme de quartier qui s’occupe des pesées et conseils de nutritions, qui nous avoue que la malnutrition est un problème à Diofior car certaines mamans ne comprennent pas l’enjeu pour la santé de leurs enfants. « Proverbe Valérien » du jour énoncé avant de partir, pour encourager cette femme lasse de cette situation « il y a des personnes qui tracent les chemins et ceux qui suivent, même si une seule personne suit, ça vaut le coup ».
Ensuite, nous sommes allées voir Lamine avec sa plaie sous le nez qui s’améliore nettement et qui sera sûrement guérit d’ici vendredi, affaire à suivre... Nous avons également pris des photos de ses yeux afin d’avoir un avis médical Made in France.
Les deux mamans n’ont pu être vue car absentes de leur domicile.

En parallèle, notre couturier et voisin de pallier Gora, confectionne pour vous et tous les amoureux de la Wax des petits « sacs qui claquent »... Photos à suivre...des couleurs, des couleurs, des couleurs, bonheur des yeux, joie du cœur ......ON CRAQUE ( avec une bonne paire de jeans et des petites converses🤩) 

Please reload

Suivez nous !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now