Et le jeudi c'est grand chambardement !

Les échanges de la veille avec les maîtresses ont été très fructueux. Tening, Aïssatou, Aurélie et Stéphanie décident de tester des modifications du rythme de la journée pour mieux l’adapter aux petits, de changer la disposition des classes pour faciliter le travail en petits groupes et de proposer de nouveaux outils pédagogiques en complément de l’existant.

 

Il y a du pain sur la planche mais l’enthousiasme fait plaisir à voir ! Les trois bénévoles déjà sur place, Savéria, Lisa et Angélina, nous sont d’une aide précieuse.

 

 

 

 

 

 

Moustapha se met à la peinture.

 

 

Nous avons soulevé de la poussière toute la journée et la douche n’en sera que meilleure ce soir. Valérie et Moustapha poursuivent les préparatifs pour les travaux pour l’action lavage des mains. Nous faisons également construire deux tables qui serviront de bureau pour les maîtresses et nous modifions deux grandes étagères pour ranger les ateliers d’autonomie. Un peu de shopping à la quincaillerie pour la peinture et autres matériaux au « brico » du coin et le tour est presque joué. Les grosses pièces nous sont livrées en charrettes et les ouvriers sont déjà à l’œuvre dans la cour de récréation.

 

 

 

Pour ce qui concerne le centre pédiatrique, le mobilier médical est toujours entreposé dans un local plus sécurisé dans l’attente de la livraison du bâtiment. Il reste tout le carrelage à faire, des sanitaires pour le personnel, quelques portes et de la peinture plastifiée pour plus de résistance. Nous prévoyons la semaine prochaine un inventaire pièce par pièce afin d’évaluer les besoins. Aïssatou, la maîtresse, viendra avec nous car avant d’être enseignante, elle est d’abord sage-femme de formation. Malheureusement, même si les structures sanitaires du Sénégal manquent de sage-femmes, ce n’est pas par défaut de professionnels formés mais par manque de moyens pour les embaucher. Alors en attendant, Aïssatou pourra nous aider à évaluer les besoins selon les pratiques de soins locales. En triant une caisse de compresses et autre matériel, nous avons entre femmes des échanges passionnants sur la grossesse, la contraception, les traditions autour de l’accouchement et de naissance, le suivi médical des nouveaux nées, et les grossesses précoces qui restent très problématiques ici. Nous finissons alors que le soleil se couche. Le nuit va être bonne !

 

 

 

Please reload

Suivez nous !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now